Paul-Antoine Bénos-Djian >

Paul-Antoine Bénos-Djian

contre-ténor

Paul-Antoine Bénos-Djian donne ses premières représentations scéniques à l’âge de 10 ans. Il poursuit sa formation vocale au sein de la maîtrise des Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles, puis il est admis à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Paris. Tout au long de sa formation musicale, il est amené à travailler auprès de nombreux artistes d’horizons divers (C. Rousset, H. Niquet, M. Piquemal, F Malgoire, J-P Drouet) et à se produire dans des lieux tels le Theater an der Wien, l’Opéra Royal et la Chapelle Royale de Versailles, l’Arsenal de Metz, l’Opéra d’Avignon, l’Opéra de Montpellier, l’Opéra de Massy, la fondation Louis Vuitton, les Universités de Lafayette et Bâton Rouge (USA).


Dans le cadre de ses études au Conservatoire de Paris, il se produit en tant que soliste sous la direction de Raphaël Pichon, Emmanuelle Haïm, Benoit Haller, Christophe Coin, Philippe Pierlot. Il y aborde le répertoire lyrique en incarnant le rôle d’Athamas dans Semelede Haendel. Il collabore également avec des ensembles tels Les Cris de Paris, Les Lunaisiens, Les Musiciens du Paradis, La Tempesta, Les Cyclopes. Sensible à la diversité des répertoires, il rejoint les académies de musique ancienne de Sablé-sur-Sarthe et Royaumont respectivement ; il défend enfin le répertoire contemporain en créant la pièce Visage de Philippe Raynaud, et enfin une création pour trio de voix d’homme d’Isabelle Fraisse dans le cadre de l’émission « Alla Breve » diffusée sur Radio-France.


Il a été nommé un des Lauréats HSBC 2017 au Festival d’Aix-en-Provence, et Paul-Antoine est par ailleurs lauréat de la Fondation Meyer et a remporté le prix Grand-Avignon lors de la première édition du Concours Jeunes Espoirs de l’Opéra d’Avignon.


Depuis 2017, il chante en tournée le rôle-titre de Rinaldo avec la Co[opéra]tive, avec un succès public et critique considérable, le Stabat Mater de Pergolèse à la Cathédrale de Nice avec Café Zimmermann et une série de Passion selon St Mathieu avec La Chapelle Rhénane, ainsi que Hail Bright Cecilia de Purcell avec Le Poème Harmonique, le rôle-titre de San Giovanni Battista de Stradella avec Le Banquet Céleste (avec un enregistrement CD récemment publié), Clerio dans Erismena de Cavalli avec Leonardo García Alarcón à St-Denis, Marte dans La divisione del mondo de Legrenzi à l’Opéra Royal de Versailles avec Christophe Rousset et les Talens Lyriques, et il fait ses débuts dans La Nuit des Rois à la Comédie-Française (mise en scène de Thomas Ostermeier).


Plus récemment, il chante Ottone dans Agrippina de Haendel avec Christophe Rousset et les Talens Lyriques, Unulfo dans Rodelinda au Théâtre des Champs-Élysées avec Emmanuelle Haïm et Le Concert d’Astrée, Tolomeo dans Giulio Cesare avec l’English Touring Opera et Nireno dans Giulio Cesare pour Opera North en Angleterre, ainsi que la Passion selon St Jean avec La Chapelle Rhénane et une reprise de La Nuit des rois à la Comédie-Française.


Parmi ses projets : Ottone dans L’incoronazione di Poppea pour le Festival d’Aix-en-Provence, La Voce di Deo dans Il Primo Omicido de Scarlatti avec Philippe Jaroussky, des concerts de Caligula avec Le Poème Harmonique et une reprise de San Giovanni Battista avec Le Banquet Céleste et Damien Guillon.

Les prochains concerts avec Paul-Antoine Bénos-Djian >

Concert

du 28

Mai

au 4

Juin

musique symphonique

Un Opéra de Bach ?

en partenariat avec la Fondation Royaumont

vendredi 28 mai20h30

> Abbeville

mercredi 2 juin20h30

> Amiens

vendredi 4 juin20h00

> Lille