Sreten Manojlović >

Sreten Manojlović

basse

Site Internet

Le baryton-basse serbe Sreten Manojlović a effectué ses études vocales avec Sebastian Vittucci  à l’Université de Musique et des Arts de la scène à Vienne, cherchant ensuite une formation supplémentaire auprès de Carol Blaickner-Mayo.

Tôt dans sa formation vocale, il s’est associé avec l’Académie Baroque de Belgrade et le Nouvel Opéra de Belgrade, sous la direction de Marijana Mijanović et Predrag Gosta. En collaboration avec eux, il a exploré et développé un profond intérêt pour la musique du 17ème et 18ème siècle et a fait ses débuts sur la scène dans le rôle de Zoroastre dans le Orlando de Haendel. De cette collaboration sont nées de nombreuses autres opportunités dans l’opéra et la musique. Il a notamment interprété Polyphème dans Acis et Galatée de Haendel, Charon et Pluton dans Orphée de Monteverdi, et est apparu en tant que soliste dans le Requiem en Ré-mineur de Mozart et dans le Messie de Haendel. De nouveaux apprentissages ont lieu auprès de Christoph Ulrich Meier, sous

la direction musicale duquel il a incarné les rôles de Leone et Toante dans le Tamerlano de Haendel et Oreste, Comte Almaviva dans Les Noces de Figaro de Mozart ainsi que Enrico dans une production de L’Isolata disabitata de Haydn nominée pour le Prix du Théâtre autrichien. Avec Tomislav Facini il a collaboré à de nombreux projets du répertoire sacré, le plus remarquable étant Jésus et la basse dans les arias de la Passion selon St Jean de J.S. Bach.

Ses premières apparitions remarquables ont eu lieu à l’été 2019. Dans les murs de Royaumont, il a endossé le rôle de Polyphème dans Acis et Galatée de Haendel, sous la direction de Robert Howarth et dans une mise en scène de Claus Guth. Sous le regard artistique de William Christie, Paul Agnew et Sophie Daneman, il a pris part au Jardin des Voix par Les arts florissants, dans le rôle de

Nardo dans La Finta Giardiniera de Mozart sur plusieurs scènes de France et d’Europe. Peu de temps après, il a repris le rôle de Nardo dans le cadre de l’Académie d’été du Philharmonique de Vienne.

En décembre 2019, il a fait ses débuts au Theater an der Wien dans le rôle de Dudarz dans Halka de Moniuszko, partageant la scène avec des artistes tels que Piotr Beczala, Corinne Winters et Tomasz Konieczny. Plus tard dans le même mois, il a donné son premier Oratorio de Noël au Kolarac Concert Hall à Belgrade avec l’Orchestre de la Radio et Télévision Serbe sous la direction de Bojan Sudjić. Aux côtés de Kateryna Sokolova, il est le co-fondateur de Wiry Concord, une organisation dédiée à la musique ancienne, pour qu’elle soit jouée et pour que les artistes y soient sensibilisés. Leurs premiers projets incluent l’organisation de plusieurs master classes pour Christoph Ulrich Meier et Marijana Mijanović à Vienne. En avril prochain, ils continueront avec une production indépendante du Pimpinone de Telemann à Belgrade. Sreten Manojlović reçoit le soutien généreux de la fondation Siaa.

Les prochains concerts avec Sreten Manojlović >

Concert

du 14

Janv.

au 29

Janv.

musique symphonique

Bastien et Bastienne

en partenariat avec la Fondation Royaumont

jeudi 14 janvier10h00

> Lille

jeudi 14 janvier14h30

> Lille

vendredi 15 janvier20h00

> Lille

samedi 16 janvier18h00

> Lille

dimanche 24 janvier16h00

> Verdun

mardi 26 janvier14h30

> Amiens

mardi 26 janvier20h30

> Amiens

vendredi 29 janvier14h15

> Compiègne

vendredi 29 janvier20h30

> Compiègne

Concert

du 28

Mai

au 4

Juin

musique symphonique

Un Opéra de Bach ?

en partenariat avec la Fondation Royaumont

vendredi 28 mai20h30

> Abbeville

mercredi 2 juin20h30

> Amiens

vendredi 4 juin20h00

> Lille