du 7
Nov.
au 11
Nov.
photo concert
directeur musical Arie van Beek

opéra

Mark-Anthony Turnage
Coraline

Opéra en deux actes (2018)
Livret Rory Mullarkey d’après Coraline de Neil Gaiman
Adaptation française Mathilde Tamae-Bouhou

Mise en scène Alleta Collins

Assistante à la mise en scène en version française Deborah Cohen

Décors Giles Cadle

Costumes Gabrielle Dalton

Lumières Matt Haskins

Assistante à la mise en scène Diane Chèvre-Clément

Assistant à la direction musicale, chef de chant Nicolas Chesneau

Distribution :

Coraline Florie Valiquette

Sa Mère / l’Autre Mère Marie Lenormand

Le Père / l’Autre Père Philippe-Nicolas Martin

M. Bobo / l’Autre Monsieur Bobo / Enfant Fantôme 2 Carl Ghazarossian

Mademoiselle Spink / l’Autre Spink / Enfant Fantôme1 Sophie Marin-Degor

Mademoiselle Forcible / l’Autre Forcible Cécile Galois

Enfant Fantôme 3 Victor Sicard

 

Près d’un siècle et demi après la célèbre Alice, l’Angleterre a conquis le monde avec la  nouvelle héroïne enfantine imaginée par l’écrivain Neil Gaiman : Coraline. Mais là où Alice était le jouet des événements, Coraline est une moderne petite fille du XXème siècle, malicieuse et rusée, qui ne s’en laisse pas conter… même s’il s’agit d’un conte. Et c’est tant mieux, car le monde qu’elle va découvrir derrière la porte de sa maison est bien plus noir que celui des merveilles. Un autre côté du miroir où tout semble parfait, à une petite formalité près : il faudra seulement se coudre des boutons sur les yeux. Voire…
Énorme succès de la littérature enfantine devenu un dessin animé populaire sur grand écran, Coraline trouve aujourd’hui une nouvelle vie à l’opéra, grâce à Mark-Anthony Turnage (né en 1960), compositeur plébiscité par la scène britannique autant que par de grands orchestres nord-américains, et sans doute devenu un des plus célèbres en son royaume. Réunissant avec bonheur inspirations classiques et jazz, modernisme et tradition, il a imaginé un opéra plein de swing, de punch et de rebondissements. Après sa création au Royal Opera House de Londres Coraline  arrive à l’Opéra de Lille dans une version (et avec une distribution) entièrement française, emmenée par le maestro Arie van Beek…

Un « vrai » opéra grandeur nature qui offre aux plus jeunes les plaisirs d’un spectacle coloré et fastueux, drôle et grinçant… et riche en délicieuses frayeurs.

 

L’Orchestre de Picardie est partenaire de l’Opéra de Lille.

L’Orchestre de Picardie est partenaire de l’Opéra de Lille.