Angélique Boudeville >

Angélique Boudeville

soprano

Clarinettiste de formation, Angélique Boudeville commence des études d’art lyrique puis se perfectionne au Conservatoire Supérieur de Florence auprès du maestro Leonardo De Lisi. Elle est également diplômée d’une Maîtrise de Musicologie de l’Université de Bourgogne.

Elle remporte plusieurs prix internationaux, notamment le prix du « Jeune talent » au Concours « Les Symphonies d’Automne » à Mâcon ainsi que le « Troisième Prix » au 50ème Concours International du Théâtre du Capitole à Toulouse.

En 2012, elle intègre l’Opéra Studio suisse bernois et y obtient un Master, à l’unanimité, mention excellence. Depuis, elle se perfectionne auprès de Melanie Jackson à Paris.

Elle se produit régulièrement en Europe.

Par la suite, elle chante au Festival d’Ittingen Die Sieben frühe Lieder d’Alban Berg et la Quatrième Symphonie de Gustav Mahler, accompagnée par les solistes de l’Opernhaus et de la Tonhalle de Zürich. Elle est invitée également à Moscou, Shenzhen et au Victoria Hall de Genève.

Au Théâtre de Bienne-Soleure en Suisse, elle chante le rôle de Micaela dans La Tragédie de Carmen par Constant / Bizet (rôle qu’elle reprend au Festival de Schaaffhausen) et celui de Leïla dans Les Pêcheurs de Perles. Elle interprète également Micaela (Carmen) à la Tonhalle de Zurich.

Angélique Boudeville intègre l’Académie de l’Opéra National de Paris en septembre 2017 et chante die Sängerin dans la production de Reigen de Philippe Boesmans à l’Amphithéâtre Bastille, ainsi que des extraits des rôles de la Contessa des Noces de Figaro et de Donna Anna (Don Giovanni) sur la scène de l’Opéra Garnier. Elle interprète également Les Nuits d’été de Berlioz avec l’Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire puis à l’Amphithéâtre Bastille.

Elle fait ses débuts à la Philharmonie de Paris à l’occasion d’un concert d’airs d’opéras italiens et français avec l’Orchestre de chambre de Paris.

En 2018, Angélique Boudeville participe au Concours Voix Nouvelles à l’issue duquel elle remporte le Deuxième Prix ainsi que le Prix du Public et le Prix des Opéras suisses.

Prochainement, avec l’Académie de l’Opéra de Paris, elle sera Rosalinde dans la production de Fledermaus. Par la suite, elle se produira en concert dans la Messa da Requiem de Verdi à la Cathédrale Saint-Louis des Invalides, dans le Requiem de Mozart à l’Opéra national de Montpellier ainsi que dans le rôle de Leïla (Les Pêcheurs de Perles) au Théâtre Impérial de Compiègne et à la Philharmonie de Paris.

Elle interprétera sa première Mimi dans la production de La Bohème à l’Opéra de Marseille.

Les prochains concerts avec Angélique Boudeville >

Concert

du 3

Mars

au 5

Mars

opéra en version concert

Les Grandes Voix

mardi 3 mars20h30

> Paris

jeudi 5 mars20h00

> Compiègne