Concert Grands Classiques et découvertes >

Concert

du 12

Oct.

au 17

Oct.

musique symphonique

Grands Classiques et découvertes

en partenariat avec le CNSMDP

orchestreOrchestre de Picardie

directeur musicalArie van Beek

violoncelle Edgar Moreau

musique symphonique

Fanny Mendelssohn

Ouverture en do majeur

Franz Joseph Haydn

Concerto pour violoncelle n°2 en ré majeur

Rémi Bricout

Boutures et faufilure

Franz Schubert

Symphonie n°8 Inachevée

mardi 15 octobre à la MCA : présentation du programme par Lucie Leguay, cheffe-assistante

Deux compositeurs à découvrir sont au programme de ce concert. L’un, Rémi Bricout, né en 1989, en fin d’études au CNSMD de Paris, représente l’un des meilleurs espoirs de la nouvelle génération. L’autre, une jeune femme,  avait 25 ans dans les années 1830 quand elle écrivit cette Ouverture en ut… qu’elle n’entendra jamais. Enfant prodige, Fanny Mendelssohn composa tout au long de sa courte vie (42 ans) dans l’ombre de son frère Felix, qui, partageant les préjugés de son temps sur le rôle des femmes dans la société, ne l’encouragea guère à publier et à se faire jouer… Et il faudra attendre la fin du XXème siècle pour que le public puisse enfin entendre cette belle et très romantique pièce d’orchestre.

Autre œuvre  jamais jouée du vivant de son auteur, La Symphonie n°8 en si mineur de Franz Schubert, dite « Inachevée » (et ne comportant que deux mouvements terminés), ne sera créée qu’en 1865, soit quarante ans après la mort du compositeur…

Par l’incroyable richesse de ses idées, son contenu dramatique sous-jacent, les échos profonds qu’elle ne manque jamais d’éveiller chez l’auditeur, cette symphonie figure parmi les plus hauts chefs-d’œuvre de la musique. C’est aussi un jalon historique important, préfigurant (notamment dans l’Andante du second mouvement), la fusion de l’univers intime du lied et de la forme symphonique que réalisera plus tard Gustav Mahler.

Joyeux, rayonnant, d’une extrême beauté mélodique, le Concerto pour violoncelle en ré majeur de Joseph Haydn (1783) comportait nombre de modes de jeu innovants pour l’époque. C’est, plus que jamais aujourd’hui, un « incontournable » du répertoire, procurant autant de plaisir au soliste (ici le jeune et remarquable Edgard Moreau) qu’à son public.

L’Orchestre de Picardie est en résidence à la Maison de la Culture d’Amiens.

Le concert à Soissons est présenté dans le cadre du Festival de Laon.

Durée : 1h20 avec entracte

⇣ Cliquer sur la salle

samedi 12 octobre20h00
Soissons

Parc Gouraud 9 Allée Claude Debussy 02200 Soissons

03 23 59 10 12

Site internet >

Tarifs

tarif plein 20€

tarif réduit 9€

tarif réduit 5€

mardi 15 octobre20h30
Amiens

2 Place Léon Gontier 80000 Amiens

03 22 97 79 77

Site internet >

Tarifs

carte MCA A,B,C : 17 €

carte MCA D,E : 13€

Individuel plein tarif : 29€ - groupe : 26€

19-26 ans et DE : 20€

-19 ans et bénéficiaire RSA : 13€

jeudi 17 octobre20h30
Compiègne