Concert Sport et musique >

Concert

du 30

Nov.

au 1

Déc.

musique symphonique

Sport et musique

musique symphonique

Julius Fučik

L'entrée des gladiateurs (Arrt. Alasdair Malloy)

Johann Strauss

Perpetuum mobile (Arrt. Alasdair Malloy)

Dmitri Chostakovitch

L'Age d'or : Polka (Arrt. Alasdair Malloy)

Frederic Curzon

La Marche des archers (Arrt. Alasdair Malloy)

Wolfgang Amadeus Mozart

Une plaisanterie musicale - Finale (Arrt. Alasdair Malloy)

Wilhelm Gissrau

La Bicyclette au galop (Arrt. Alasdair Malloy)

Johann, Jr. Strauss

Le beau Danube bleu (Arrt. Alasdair Malloy)

Frédéric Chopin

Valse minute (Arrt. Henri Mouton)

Sam Fonteyn

Pop looks Bach (Arrt. Alasdair Malloy)

Jacques Offenbach

Le Cancan de ma maman (Arrt. Alasdair Malloy)

À vos marques ! Sur la fameuse marche de l’Entrée des Gladiateurs, le spectacle commence par un défilé de drapeaux, un peu comme aux Jeux Olympiques…

En fait, le concert de l’Orchestre de Picardie va ressembler très fort à un match, avec deux équipes de sportifs-musiciens sur scène, les « Philarmonic Rovers » et les « Symphonic United ». Et l’action sera aussi dans la salle, où le public est invité à se séparer en deux groupes de supporters… Ainsi, entre « hymnes de supporters » à chanter, et « essais » à marquer en musique, les jeunes spectateurs et leurs familles doivent s’attendre à des péripéties musico-sportives particulièrement imaginatives et excitantes…

Créateur de ce détonant et participatif  « match-concert » Alasdair Malloy en est aussi le  (très) dynamique  animateur, en complicité avec le chef d’orchestre Geoffrey Styles.

Musicien lui-même (il est percussionniste solo au BBC Concert Orchestra et virtuose de l’harmonica de verre, entre autres activités) Alasdair a fait un choix de pièces (dont il est l’arrangeur) particulièrement entrainantes et toujours adaptées à l’univers du sport.

Parmi celles-ci, on citera par exemple le Perpetuum Mobile de Johann Strauss, suggérant les passes rapides du ballon de rugby entre les joueurs, ou la Valse en ré bémol  (« Valse minute ») de Chopin, qui comme chacun sait, doit être jouée à une allure record… On soulignera enfin la présence d’une petite pièce de Dimitri Chostakovitch, fou de football et grand supporter de l’équipe de Leningrad, sa ville natale. Cette piquante Polka est d’ailleurs extraite du ballet, l’Age d’Or (1930), illustrant les tribulations d’une équipe soviétique de football en tournée en Europe.

co-production Orchestre de Picardie / Philharmonie de Paris

Durée : 1h00 sans entracte

⇣ Cliquer sur la salle

samedi 30 novembre20h30
Creil
dimanche 1 décembre15h00
Paris