Concert Un Opéra de Bach ? >

Concert

du 28

Mai

au 4

Juin

musique symphonique

Un Opéra de Bach ?

en partenariat avec la Fondation Royaumont

musique symphonique

Johannes Brahms

Sonata op.1 (orch. Henk de Vlieger)

Johann Sebastian Bach

Cantate BWV 201

Entre Apollon et Pan, la bataille fait rage : qui triomphera du concours du meilleur chanteur ? Tel est le sujet de la Cantate BWV 201 (1729), une des rares cantates profanes de J.S. Bach. Dans ce débat entre un art noble et savant – défendu par Apollon et le chant plus « facile » et populaire du dieu Pan, on a pu voir un reflet des conceptions artistiques du Cantor, et bien évidemment, de son choix en faveur d’Apollon. Même si celui-ci doit se garder d’une austérité mal venue. Le chœur final ne parle-t-il pas « d’une alliance entre l’art et le plaisir ? »

Quoiqu’il en soit, à travers récitatifs dramatiques, arias sublimes et mouvements de danse débridés, cette controverse mythologique a permis à Bach d’écrire sans doute son œuvre la plus proche d’un véritable opéra. …

« Assis au piano, il commença à dévoiler des contrées magnifiques. Nous fûmes entrainés dans des cercles de plus en plus enchantés. S’y ajoutait une technique de jeu absolument géniale qui transformait le clavier en un orchestre de voix plaintives ou jubilantes. C’étaient des sonates, mais qui cachaient de véritables symphonies. »

C’est en ces termes que Schumann rendit compte du choc qu’il reçut en septembre 1853, lorsque Brahms, alors âgé de vingt ans, lui joua deux sonates qu’il venait de composer.

S’agissant de l’opus 1, en do majeur, on ne peut qu’être saisi aujourd’hui encore de l’ampleur et de la puissance de vision de ce chef-d’œuvre juvénile : du romantisme exacerbé de l’Allegro initial, de la profonde poésie de l’Andante au thème de chanson populaire (« Furtivement la lune vient… »), de la violence presque sauvage du Scherzo, de l’évocation légendaire de « scènes de la forêt » que suggère le Finale…

Bref, pour paraphraser Schumann : un véritable « rêve de symphonie » devenant réalité avec la superbe orchestration du très talentueux arrangeur néerlandais Henk de Vlieger.

Durée : 1h05 avec entracte

⇣ Cliquer sur la salle

vendredi 28 mai20h30
Abbeville

Rue Du Moulin Quignon, 80100 Abbeville

03 22 20 26 86

Tarifs

Tarif plein 19€

Tarif réduit 15€

mercredi 2 juin20h30
Amiens

2 Place Léon Gontier 80000 Amiens

03 22 97 79 77

Site internet >

Tarifs

carte MCA A,B,C : 17 €

carte MCA D,E : 13€

Individuel plein tarif : 29€ - groupe : 26€

19-26 ans et DE : 20€

-19 ans et bénéficiaire RSA : 13€

vendredi 4 juin20h00
Lille

17 Place Pierre Mendès France 59800 Lille

03 20 12 82 40

Site internet >