Cette page requiert que JavaScript soit activé pour fonctionner correctement. / This web page requires JavaScript to be enabled.

JavaScript is an object-oriented computer programming language commonly used to create interactive effects within web browsers.

How to enable JavaScript?

La Terre – Orchestre de Picardie
Logo Orchestre de Picardie
Logo Orchestre de Picardie
Agenda

DISTRIBUTION
DU CONCERT

direction

DATES
ET LIEUX

samedi 6 mai 20h30 Hirson icone billeterie à cliquer

Église Sainte-Thérèse

47 Rue Paul Chassagne 02500 Hirson

03 23 58 81 33

PROGRAMME
DU CONCERT

Johann Christian Bach
Amadis des Gaules - Ouverture et suite de danses
Wolfgang Amadeus Mozart
Sérénade n°10 en Si bémol majeur

La vie et carrière de Johann Christian Bach, 18e enfant de Johann Sebastian, se détachent de la tradition familiale : il est le seul à avoir étudié en Italie, à avoir composé des opéras, à se convertir au catholicisme, etc. En somme, le seul à rompre avec la culture de l’Allemagne du Nord qui l’a pourtant vu naître. Il est surnommé le Bach de Londres, ville où il s’établit à partir de 1762 porté par son goût pour l’opéra et le style italien. En 1779, il atteint le sommet de sa production avec Amadis de Gaule, écrit pour l’Académie royale de musique de Paris. Pour le composer, Johann Christian s’imprègne des particularités du théâtre lyrique français et notamment de ses danses. Il exerce une influence non négligeable sur le jeune Mozart qu’il rencontre à Londres en 1764 puis à Paris en 1778. Après la disparition précoce de Johann Christian en 1782, Mozart se serait écrié : « Bach n’est plus, quelle perte pour la musique ».

Une sérénade est d’ordinaire une musique de divertissement appelée à être interprétée à la tombée de la nuit. La genèse de la Sérénade n°10 de Mozart fait encore l’objet de controverses quant à sa date de composition. Plus connue sous le nom de Gran partita, l’œuvre, en sept mouvements de style galant, est destinée à un ensemble de 13 solistes. Un ensemble qui, exception faite de la contrebasse, ne rassemble que des vents et au sein duquel se détachent deux cors de basset, instrument relativement récent, sorte d’ancêtre de la clarinette basse que Mozart réutilisera dans son Requiem. C’est au son de l’Adagio de cette Gran partita que se rencontrent Mozart et Salieri dans Amadeus, le célèbre film de Miloš Forman.

PARTENAIRES

PHOTOS & VIDÉOS
DU CONCERT

illustration Vialma

L’Orchestre de Picardie est partenaire de Vialma, le service de streaming français dédié à la musique classique et au jazz !

Vialma vous donne accès à un catalogue inépuisable d’1.5 million de titres de musique classique et de jazz en haute qualité audio, mais pas seulement ! Vidéos de concert en HD et événements en livestream, playlists personnalisées, articles de fond, jeux, podcasts et beaucoup d’autres surprises vous attendent. Vous pourrez aussi suivre notre orchestre sur Vialma et découvrir nos playlists, vidéos et articles