Cette page requiert que JavaScript soit activé pour fonctionner correctement. / This web page requires JavaScript to be enabled.

JavaScript is an object-oriented computer programming language commonly used to create interactive effects within web browsers.

How to enable JavaScript?

Double Jeu – Orchestre de Picardie
Logo Orchestre de Picardie
Logo Orchestre de Picardie

DISTRIBUTION
DU CONCERT

direction
violon
violon
chant et danse

DATES
ET LIEUX

vendredi 10 septembre 19h00 Abbeville icone billeterie à cliquer

Auditorium du Conservatoire de la Baie de Somme

23 rue Lesueur 80100 Abbeville

samedi 11 septembre 20h00 Braine icone billeterie à cliquer

Collégiale Saint-Yved

2 Avenue Pierre Becret 02220 Braine

PROGRAMME
DU CONCERT

Joseph Bologne Chevalier de Saint-George
Symphonie concertante n°2 pour 2 violons G.024 ("Le Concert de Monsieur de Saint-George")
Brendan Champeaux
Hiatus - Nouvelle œuvre, création mondiale (CNSMDP)
Johann Sebastian Bach
Aria de Cantate BWV 88 : Siehe, ich will viel Fischer aussenden
Max Richter
Vivaldi /The four Seasons recomposed : Spring 0, Spring 1
Nicola Antonio Porpora
La Festa d'Imeneo : Lunge è in van da queste sponde
Carl Philipp Emanuel Bach
Symphonie n°3 en fa majeur : Presto
Georg Friedrich Haendel
Esther, HWV 50a [1st version] : Turn not O Queen, This Face Away
Arvo Pärt
Cantus in Memory of Benjamin Britten
Arvo Pärt
Sei gelobt, du Baum
Wolfgang Amadeus Mozart
Cosi dunque tradisci
Astor Piazzolla
Fuga y misterio
Astor Piazzolla
Los Pajaros Perdidos
Wolfgang Amadeus Mozart
Don Giovanni : Deh vieni alla finestra

« Le fameux, l’incomparable Saint-George » disait-on de ce Créole né en Guadeloupe (1745-1799), fils d’un fermier général et d’une esclave affranchie, qui émerveillait la bonne société parisienne par ses talents de violoniste et compositeur, mais aussi d’escrimeur, écuyer, danseur, nageur, patineur etc.

Devenu capitaine de la garde nationale à Lille en 1791, il avait également joué un rôle important dans la vie musicale de la capitale. Ce fut probablement lui qui mena les négociations entre la Loge olympique et Haydn pour la commande des « Symphonies parisiennes ». Auparavant, en 1769, il avait initié avec Gossec le « Concert des Amateurs » dont il était le premier violon et l’un des chefs d’orchestre.

Longtemps oubliée, la figure du Chevalier Saint-Georges est aujourd’hui remise à l’honneur, autant à la faveur de l’intérêt nouveau pour les artistes du passé d’ascendance afro-américaine que pour la qualité de son œuvre. On en jugera avec sa Symphonie concertante en sol majeur pour deux violons (1775 ou 1782, selon les sources), de solide facture, remarquable notamment par les dialogues superbement « serrés » entre les deux solistes,

Natif de la Guadeloupe comme Saint-Georges, Yannis François pratique également la réunion des talents. Danseur émérite mais aussi baryton-basse aujourd’hui très recherché, Yannis a conçu un concert-spectacle exceptionnel alternant airs chantés et épisodes chorégraphiques en un parcours musical aussi vaste qu’éclectique : de Bach à Piazzolla, en passant par Vivaldi, Haendel, Mozart, Arvo Pärt…, sans oublier la création contemporaine, avec une nouvelle œuvre de Brendan Champeaux, brillant lauréat du CNSMD de Paris.

PARTENAIRES

PHOTOS & VIDÉOS
DU CONCERT